Karibati coordonne un projet de recherche sur le comportement hygrométrique des matériaux biosourcés

Karibati coordonne le projet de recherche Building Material Insulation Performance (BIP), concernant le comportement hygrométrique des matériaux biosourcés et les mesures de performance in situ.

Enjeux :
Le projet de recherche BIP est né d’un constat : de nombreuses études d’instrumentation in situ de bâtiments ont montré que la méthode actuelle d’évaluation de la performance des isolants thermiques (méthode statique) ne permet pas toujours d’estimer correctement la performance énergétique réelle du bâti. Cette situation affecte particulièrement les matériaux biosourcés qui, au-delà de la seule conductivité thermique, présentent des caractéristiques intéressantes en matière de performances hygrothermiques. Des travaux de recherche récents montrent qu’une approche dynamique est nécessaire pour caractériser et modéliser correctement la physique du bâtiment en conditions réelles (déphasage, transferts hygrométriques…). Or, ce n’est pas l’approche aujourd’hui utilisée pour caractériser les matériaux et estimer la performance de bâtiment dans la réglementation thermique en vigueur. Le programme de recherche BIP a donc pour objectif de développer un protocole de mesure de la performance des isolants permettant d’apporter une garantie de résultat sur la performance en conditions réelles. L’approche suivie est pragmatique : elle est appliquée à tous types d’isolants, biosourcés ou non, et prendra en compte les codes de calculs liés aux règlementations thermiques du bâtiment.

Le programme de recherche est divisé en trois phases :
– définition de la méthodologie scientifique qui sera suivie pour mesurer les performances réelles des isolants ;
– construction des cellules de mesures et installation des capteurs et systèmes de suivi des mesures ;
– suivi des mesures, dépouillement des données et analyse des résultats obtenus.