Notre bilan carbone pour l'année 2019

Pour la deuxième année consécutive nous avons réalisé notre bilan carbone. À la suite de celui de 2018, nous étions curieux de connaitre les résultats pour l’année 2019. En effet, ils permettent de mettre en évidence l’impact des décisions prisent collégialement au sein de Karibati pour réduire nos émissions.

Pour calculer notre empreinte carbone, nous avons défini, par poste d’émission, une série d’hypothèse, avec cette année l’intégration des stagiaires dans le calcul :

  • Pour les transports, nous avons comptabilisé les trajets en train, voiture et les transports en commun pour se rendre au bureau depuis le domicile et les déplacements professionnels.

  • Pour les consommations énergétiques, nous avons calculé les consommations moyennes des ordinateurs, du wifi, des consommations du bureau ainsi que des téléphones.

  • Pour le matériel, nous avons pris en compte la fabrication des ordinateurs et des téléphones. L’ensemble du mobilier n’est pas évalué car il est issu de la récupération.

  • Prêt bancaire prend en compte le montant remboursé en 2019

  • Pour les consommables, une moyenne de 2 cafés/thé par personne par jour est comptabilisé ainsi que les déchets du bureau. Sans oublier, les impressions des brochures, kakémono, poster, cartes de visite ainsi que des flyers A5.

  • Pour le numérique, rentre dans le calcul le fonctionnement des sites internet, les recherches web, les réseaux sociaux, l’envoi des mails ainsi que des newsletters.

  • Pour l’organisation du concours étudiant d’architecture, le poste est composé du fonctionnement d’une salle, du transport des participants, d’un cocktail pour 125 personnes (100% végétarien) ainsi que des impressions des planches étudiantes et des 10 500 tirés à part.

  • Les données carbone sont issues des bases Ecoinvent, ADEME Bilan carbone, et du livre « how bad are bananas ».

    Et voilà les résultats :

    Quel est notre objectif pour limiter l’empreinte carbone en 2020 ?

  • Les résultats nous ont conforté dans notre décision de ne plus faire de mission nécessitant l’utilisation de transport en avion.

  • Limiter le nombre de tiré à part à 500 exemplaires ; cela fera 1106,88 05 kg eq.CO2 en moins.

  • Réduire notre empreinte numérique : vider nos boîtes mail, remplacer les pièces jointes par un lien url, archiver nos données sur un disque dur, etc.

  • Identifier une solution sûre de compensation carbone !