Le soutien apporté aux produits biosourcés dans le cadre des marchés publics dans 8 pays mondiaux

La Direction Générale du Trésor a publié un rapport sur le soutien apporté aux produits biosourcés dans le cadre des marchés publics dans 8 pays mondiaux : Allemagne, Brésil, États-Unis, Irlande, Italie, Malaisie, Pays-Bas, Suède.

L’Allemagne, le Brésil, l’Irlande, l’Italie ou la Suède n’ont pas de démarche spécifique pour privilégier les matériaux biosourcés dans la construction.

Aux Etats-Unis, le programme « Biopreferred » présente comme objectifs d’accroitre la production, l’achat et l’utilisation des produits biosourcés. Le programme repose sur deux initiatives : l’obligation pour les agences fédérales de privilégier l’achat de produits et de matériaux biosourcés ; et la certification volontaire de produits biosourcés à destination des consommateurs.

En Malaisie, le GGP (« Government Green Procurement »), un plan d’action à court terme, vise à encourager l’usage de produits écologiques sur cinq groupes de produits (les produits d’entretien, les équipements TIC, le ciment, l’éclairage, la peinture et les revêtements) au sein de quatre ministères techniques pilotes (de l’Education, de la Santé, des Affaires Intérieures et de l’Energie, de la technologie verte et de l’eau). Il devrait aboutir à un plan de cinq ans (2016-2020) plus approfondi. Dès 2020, tous les niveaux du gouvernement devraient être concernés.

Les Pays-Bas soutiennent le développement du marché des produits biosourcés par l’intermédiaire d’un dispositif de « bons d’innovations ». Par le biais d’achats publics, le gouvernement néerlandais entend ainsi subventionner des solutions innovantes.

Téléchargez l’ensemble de l’étude à cette adresse : cliquez ici.